Bonjour Msieudames,

Photo_015

Quand je l'ai vu , j'ai décidé qu'il me le fallait absolument.
Quand je l'ai montré à ma grand mère, elle a décidé qu'il lui fallait absolument aussi.
Donc, pendant mon séjour arcachonnais, nous avons crocheté un cochon.
Le mien allait être rose (normal, pour un cochon), celui de ma grand mère, mauve. (Je l'ai contaminée, la pauvre :s)
Elle n'avait jamais crocheté d'amigurimis, et ne connaissait pas trop la technique de la maille serrée, et des rangs continus, et n'avait jamais utilisé de marqueurs pour savoir où commencent et où s'arrêtent ses rangs.
Je lui explique donc rapidos comment ça fonctionne, hop, pigé, on commence toutes les deux.
L'anneau magique, premiers rangs, trop nickel, on était parties.
Vers le 5°, 6° rang, elle me voit compter mes mailles, et se fout de moi : "ho, tu comptes à chaque fois ??? mais c'est pas la peine, suffit de suivre ce qui est inscrit sur le papier". Je lui tire un peu la langue, et lui explique que c'est achment plus facile de compter à chaque rang, et de défaire un rang, que d'arriver à la fin, en s'apercevant qu'on s'était planté, et de tout défaire et tout recommencer. Elle me regarde d'un air sceptique, et finalement, se décide à compter ses mailles... elle était pas à mi parcours qu'elle en avait 45, en sachant qu'au max, au plus fort du cochon, l'en fallait 40 ^^
A mon tour de me moquer, namého !!
Donc, elle a tout défait son cochon mauve loupé et elle a recommencé.
Ducouducoup, ben mon mien de cochon, il est terminé, que le sien, ben non^^
Enfin, le mien de cochon, j'ai eu beau recommencer 18 fois les yeux et le groin, pas moyen, il ressemble à Alf en rose, et pas du tout à un cochon.
M'enfin....



Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;-)