Bonjour Msieudames, 

 

2010_04_Bize_Minervois_019

 

Ce matin, la journée commençait bien. On ouvre les yeux, grand soleil pas de vent, tous les signes du printemps. Super chouettos. On se lève, on ramasse le vomito du chat, on fait des calinous aux nazes, et comme tous les matins, mon Pou prend son café qui pue devant son ordi, et moi mon thé qui sent bon devant le mien. Je m'installe, tout bien tout nickel, thé à l'amande, petite madeleine, vraiment tranquiloubilou, et là, mon Pou arrive, enfin, déboule : "putain tu fais chier, c'est toi qui as éteint mon ordi hier soir, et il marche plus". Ahem. Ne pas répondre, rien dire, chut, méga chut, replongeage dans thé/madeleine/ordi, ne pas lever la tête, SURTOUT ne pas lever la tête. J'ai dit "ah" quand même. Fallait bien que je manifeste un peu que j'avais entendu. Il repart, presque déçu. 
Je l'entendais gueuler, pester, insulter la terre entière sur plusieurs générations (dans les deux sens, d'ailleurs).
Je comprenais pas bien comment en ayant juste appuyé sur éteindre la veille ça avait pu tout niquer l'ordi, mais bon, cet ordi est à peu près aussi con que le katkat de merde, alors tout est possible.
Je me faisais donc très discrète. Je lui ai laissé mon ordi pour qu'il fasse des recherches, j'ai même pas ramassé mes trucs mûrs sur farmville, et je suis allée descendre les chounazes. C'était bien en bas, c'était doux, c'était calme.
Quand je suis remontée, le discours avait changé. Bizarrement, le responsable du méga crack avait évolué, c'était plus moi, c'était lui ^^ Il a donc arrêté de s'en prendre au reste du monde pour s'en prendre à lui, et franchement, j'aurais pas aimé être à sa place :s
J'ai continué à me faire discrète, au cas où, on sait jamais.
Dans la bataille, l'ordi est vide, totalement vide, plus rien, c'est un bébé ordi qui sait à peine parler. Faut tout lui réapprendre.
J'avais quand même sauvé quelques photos sur mon ordi à moi, dont celle-là, là-haut. Depuis que j'ai des genoux bioniques et des chiens, on va en balade tout le temps. Et on fait des pauses aussi, quand on trouve un endroit magique. Et on comprend pas comment le temps se débrouille pour passer si vite.

Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;-)