Je ne suis pas une mauviette !

20 juin 2015

Mon Pou, il a la classe

Bonjour Msieudames,

 

Moyenne

IMG_20150620_125358

 

Bon, je sais, ça fait presque un an que je n'ai pas laissé de message sur ce bloug et la déco a changé entre temps. Mais c'est pas (trop) ma faute !
Brefle. On s'en fiche.
Place à la petite histoire.

Hier soir, mon Pou et moi, nous sommes allés au Free Music, à Montendre, parce qu'il y avait No One is Innocent. Et que depuis le temps qu'on les écoute, on n'avait jamais eu la chance de les voir en concert. Donc, on a sauté sur l'occasion.
On a acheté nos places sur la webtoile, on les a imprimées tout comme il faut, on a bien regardé le plan pour aller en pays charentais, on a étudié la prog, tout bien, vraiment, on était au top.

Nous voilà donc partis, un peu retard mais pas trop, espérant voir Lilly Wood and the Prick, parce que c'est plutôt pas mal.
Villefranche/Montendre = 1 heure de route. Concert de LW&TP à 20h40, on est partis à 19h45. J'en vois deux ou trois qui nous connaissent bien et qui dubitatent. Si si, je jure, on est partis avec juste 5 minutes de retard sur le temps de trajet prévu.
A part que les gars qui organisent le festival, ce sont pas franchement des débutants. Et qu'ils avaient prévu un itinéraire bien fléché et bien secondaire pour aller au festival, mais que t'avais pas le choix. Du coup, si après 54 minutes de route on était bien à Montendre, on n'était pas tout à fait sur place. On a donc roulé pendant longtemps dans la forêt. Mais sur des routes. Puis pendant longtemps dans la forêt, mais sur des chemins (la passat a moyennement apprécié, j'ai bien bien regretté Ticombiblanc, voire même le Katkat de merde, c'est dire !). Puis encore pendant longtemps, on a roulé sur l'herbe, dans un pré. Pareil, balisé, avec des gens aux carrefours qui te faisaient des grands signes pour t'indiquer le chemin. Et puis on s'est garé. Mais pas où il fallait, évidemment, alors un autre gens est venu nous dire de nous garer ailleurs. Ce qu'on a fait de bonne grâce, de toute manière, au point où on en était... Et là, on a vu des voitures. Par dizaines, par  centaines, par milliers je pense... pire que le parking d'auchan lac le samedi avant noyel. Et on a vu des djeunes hyper bien organisés, qui partaient, avec des packs de bière, avec des duvets, avec des tentes quechua, avec des petits chariots pour tirer/pousser tout leur bordel. On a senti l'expérience. Et on s'est dit : "putain, on a roulé pendant des plombes, maintenant, on va marcher pendant des plombes...". Et ça a pas loupé.
Alors on a marché. D'abord dans le parking/pré, puis sur une route, puis sur un chemin, puis au miyeu du camping gratuit avec les tentes quechua et on est arrivés aux portes du festival. C'était un peu inespéré. Puis on a remarché encore, parce que la scène était au fond du parc, évidemment. Et on a vu LW&TP. Enfin, pas longtemps, parce que je sais pas si c'est normal, mais ils ont chanté que 2 chansons... (Ahem...)
Ensuite, on est allés manger. Y avait des super stands pour la bouffe. Si tu aimes la viande. Si tu aimes pas la viande, ben tu manges des frites et des churros. Un repas équilibré et que tu digères pas, mais du coup, c'est économique. Pour la modique somme de 10 €, tu manges jusqu'au lendemain. Hiya !
Le groupe qui suivait LW&TP, c'était un peu électro, un peu mou, du coup, on est restés en haut, tranquillement.
Enfin, pas si tranquillement que ça. On a regardé les djeunes et on a ri. Beaucoup. Y avait des groupes de djeunes. Ceux avec une couronne de laurier, ceux avec un drapeau, ceux déguisés en SuperHéros, ceux en babygros... Bref, comme partout, des clans. Mais des clans de gens heureux et c'était cool. Ils avaient trop picolé, trop fumé, trop pris des trucs pas légaux mais qui les rendaient heureux. On observait et on se rendait bien compte du décallage entre eux et nous.
Et puis, deux petits gars sont venus s'asseoir à nos côtés et nous on proposé de fumer avec eux. On a décliné gentiment, en leur expliquant qu'on avait l'âge d'être leurs parents. Un des deux m'a dit : "c'est vrai que tu ressembles à ma mère, j'aimerais trop fumer un bédot avec ma mère", l'autre a regardé mon Pou et lui a dit cette phrase fabuleuse : "Pour ton âge, tu as trop la classe". Inutile de dire que j'en ris encore !
On a papoté 5 minutes, puis ils sont repartis.
Le concert de Franz Ferdinand a commencé, on est allés jeter un coup d'oeil. Mais pas longtemps, on a pris peur ! Alors on est retournés là-haut sur la colline et on s'est assis comme des vieux au milieu des jeunes, qu'on a continué à observer. Plus la soirée avançait, plus les machins qu'ils avaient pris agissaient différemment sur eux. Une petite blonde ne pouvait pas s'arrêter de sautiller partout, un grand brun était échoué par terre et dormait. Les secouristes faisaient des allées et venues.
Le dernier Stephen King sur mon smartphone, je lisais, tranquilou. D'autres petits gars sont venus s'asseoir à nos côtés. Un me dit : "t'inquiète pas, on va prendre des champignons". Je lui explique en souriant qu'il fait ce qu'il veut, c'est son droit de petit djeune. Et là, il réalise que je suis en train de lire. Méga stupeur !! "Mais tu lis ??? à un concert ??? Merde, mais j'ai l'air plus surpris par le fait que tu lises, que toi de me voir prendre des champis" Ben ouais... Comme quoi, la vie est surprenante, hein ? Et alors si tu savais ce qu'on fait comme boulot mon Pou et moi, tu t'en remettrais pas mon chouchou, mais on va pas t'en parler, tu pourrais faire un bad trip et je préfererais que tu t'amuses, vraiment :)
Puis l'heure du concert de No One approchant, on est descendus. On attendait patiemment en écoutant un groupe de Tours qui hiphopait plutôt pas mal, mais nous, on était là pour No One. Et en attendant, on continuait d'observer la jeunesse, sans se douter un seul instant que la jeunesse nous observait aussi...
Un petit gars qui arrivait à peine aux épaules de mon Pou s'est approché de lui. Fasciné. Vraiment. Les yeux qui brillaient et tout et tout. Il s'est mis à côté de lui, le regardait, se frottait le menton pour imiter le bouc de mon Pou et lui a demandé s'il pouvait lui toucher le bouc. Je tremblais (de rire !). Mon Pou le laissait faire, patient. (Je hurlais de rire intérieurement !) et finalement, il s'est mis face à lui et lui a demandé s'il pouvait le prendre en photo. Un fan. Mon Pou a son premier fan. Il est reparti super content, en lui serrant la main, sa précieuse photo dans son téléphone. (Donc les gens, on est d'accord, le premier qui voit passer une photo de mon Pou sur la webtoile nous fait signe, hein ? J'aimerais bien voir la légende !! )
Et puis le concert de No One a commencé. Et c'était fidèle à ce qu'on attendait. Pas de surprise. Parfait. Généreux et classes. (Pour leur âge...)
Et puis on est repartis dans l'autre sens. On a remarché longtemps et reroulé longtemps. Et on est rentrés chez nous et on a pris une douche comme des vieux et on s'est couchés comme des vieux. Et ce matin, on a réalisé que 20 ans sont passés entre hier et ce matin.
Dans ta face de vieux qu'a la classe !!!

Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file
;)

Posté par confituralamure à 13:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 août 2014

Mascarock 2014

Bonjour Msieudames,



Y a toujours un peu des gens ici ?? 
Bon, si y a encore un peu des gens, j'ai un truc à vous dire. 
Samedi soir, c'était la sixième édition du Mascarock à Saint-Pardon. Mascaret/Mascarock, voyez le jeu de mot ?
Ouais, parce que NOUS, à BORDEAUX (comprenez Gironde), on a un mascaret. On en a 2, même, un sur la Dordogne et un sur la Gironde. Et pour celui de la Dordogne, en plus de voir la vague (si on arrive à l'heure, mais l'année dernière on était assez raccord : on était sûrs d'être en retard, donc, on roulait tranquille, on s'est garé tranquille et on voyait tous les gens courir vers l'eau... on avait beau leur expliquer que c'était pas la peine, la vague était passée, ils continuaient de courir et nous de marcher. Arrivés au bord de l'eau, on entend un grand bruit et qu'est ce qu'on voit passer ? la vague ! Hahaha ! Pour la première fois de notre vie, on était à l'heure (mais on n'a pas fait exprès... ) Bon, en vrai, le mascaret, c'est un peu comme le Tour de France cette histoire, tu attends longtemps (normalement) ça dure environ 5 secondes et yapurien... mais quand même, c'est le mascaret, et c'est la classe et ceux qui surfent dessus ont la chance de puer la vase toute la soirée, c'est assez magique somme toute ^^ Mais bon, ça, c'était pour l'année dernière, cette année, on était vraiment TROP en retard... ) Cette longue parenthèse fermée, je reprends donc et je termine ma phrase : en plus de voir la vague, il y a un festival trop bien sa race, gratuit, rock et avec de la bière bio, locale, qui s'appelle, je vous le donne en mille : le Mascaret (spa une blague, cliquez sur le lien, z'allez voir et si vous pouvez goûter aussi, vous serez pas déçus, promis). 
Côté musique, mon Pou et moi, on aime en gros les mêmes trucs, mais s'il aime pas quand c'est trop propre, j'aime pas quand les filles chantent, sauf Izia. Les nanas sur scène ont tendance à m'agacer, et depuis Melismell, j'avoue que je tremble à chaque fois qu'on va voir un concert avec une nana qui chante :/ 
Sur les 4 groupes, y avait dans le désordre :
- Bagdad Rodeo, qu'on connaissait pas
- Kebous, on connaissait le chanteur (le gars des Hurlement d'Léo) mais on aime moyen, ça nous gonflait, on est partis se promener (c'est l'avantage des concerts en plein air ^^)
- Soma (tête d'affiche et rock propre)
- Sofian Mustang (chanteuse)



Sofian Mustang : 
Si vous connaissez/aimez Calexico, y a aucune raison que Sofian Mustang ne vous plaise pas. C'est un groupe de Bordeaux, déjà. Et je comprends pas pourquoi on les a pas vus avant. C'est mélodieux, c'est enchantant et envoutant, j'adoré. Et pourtant, c'est une fille qui chante ! Mais elle est délicieuse, jolie comme un coeur, douce et rigolote. J'ai passé un super moment, c'était topissime. J'ai une nouvelle ritournelle dans la tête, et ptêt qu'elle a réussi à me réconcilier avec les chanteuses. Mais bon, je suis de mauvaise foi, alors tout n'est pas tout gagné ^^ 

SOFIAN MUSTANG - Soldier (live acoustique)

 

Soma :
alors Soma, j'aime bien, mais pas mon Pou. On les avait vus aux Jalles House Rock l'année dernière et c'était vraiment chouette. Ils avaient mis une super ambiance. Mais là, j'avoue que même si je les aime bien, leur concert était moisi. Ils passaient en dernier. Ils ont mis plus d'une heure à s'installer, à faire leurs réglages, à dire : "non, monte un peu, non, plus de voix, ah non, c'est trop là... " Je reconnais que c'est pas facile, y a qu'une seule scène, du coup, faut attendre que ceux d'avant aient démonté pour pouvoir s'installer, mais toudmême... z'ont de la bouteille, quand même, devraient faire ça en 5 minutes. Ben non en fait, il semblerait que plus tu deviens star (ils ont même une chanson qui est passé dans Shameless, c'est dire !) plus tu te la pètes. Du coup, on a attendu pour les voir, à se cailler sur un trottoir et c'était chiant, ils avaient beau tout faire pour accrocher le public, y a un moment où c'est perdu, et là, malheureusement, c'était perdu d'avance.
C'est marrant comme d'un concert à l'autre ça peut être différent. L'énergie qui passe pas, pas d'échange, le groupe qui fait son truc un peu tout seul, le public qui n'adhère pas. Ca m'étonne toujours. 

SOMA "get down" live (not album version)

 



Kebous, j'en parle pas, c'était pas à notre goût.

En revanche, Bagdad Rodeo, j'en parle ^^
C'est un groupe qu'on ne connaissait pas du tout et je me demande bien pourquoi.
Déjà, capillairement, ils se démarquent : barbus, chauves, des chapeaux, un style marqué.
Quand ils ont commencé à jouer, j'avoue que j'ai eu un peu peur. Ils avaient un brassard sur le bras droit, et ça me flanque un peu la trouille les brassards. C'est con, ptêt, mais on se refait pas.
Et puis la musique est arrivée et ça me faisait penser un peu à No one is innoncent. Tiens... Ouaille not écouter un peu plus, me suis-je dit (ouais, j'aime bien me parler, au moins, quelqu'un m'écoute... ) Et le type (barbu, chauve, des lunettes de soleil, des tatouages, un brassard, le gars qu'on n'a pas envie de croiser dans la rue le soir (ou la journée, même...) un peu comme mon Pou en fait, mais en chauve) s'est mis à chanter et c'était à la fois intelligent et rigolo ce qu'il chantait, genre, Mr Roux, mais plus méchant quand même. Et avec des gros mots. Font pas semblant les types. 
Ils se sont mis le public dans la poche en 3 secondes. Avec des blagues moisies, mais qui fonctionnent, en faisant participer, en racontant des trucs, bref, en faisant leur boulot de musiciens sur scène (contrairement à Soma :/) Pour les vidéos, j'hésite... j'hésite tellement que je vais en mettre 3 ^^ 

 

Clip "BAGDAD RODEO" Par Bagdad Rodéo

 

BAGDAD RODEO - Clip "Dis moi papa"

 

Bagdad Rodeo - J'aime pas les filles @ La vie en Rock Dour 24-05-2014 HD

 

Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file
;)

Posté par confituralamure à 11:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mai 2014

Confituralacacahuète

Bonjour Msieudames, 

2014 05 Confituralacacahuète (11)



Un petit nouveau dans les Tricots de Confiture : Confituralacacahuète. C'est à la fois dur à dire, dur à écrire et niveau goût, je sais pas. Un peu sec et gras peut-être... Ne me remerciez pas, c'est cadeau. 
En revanche, niveau tricot, c'est pas la même chose. 
Un écheveau de Conrad, ouais, il s'appelle Conrad l'alpaga de Leah qui m'a gentiment donné sa laine, quelques heures de tricot, quelques heures de  rédaction (je sais pas pourquoi, j'ai toujours l'impression de passer plus de temps à rédiger les patrons qu'à les tricoter...) et au final, on obtient un châle d'une douceur incomparable. 
Leah voulait un châle triangulaire. Je voulais une grosse arête centrale. 
En mixant les deux, on arrive à un résultat qui me plait beaucoup. 
C'est marrant, parce qu'il y a des modèles qu'on aime plus que d'autres. Confituralacacahuète a pris son temps. Il a été commencé un peu en août, puis laissé de côté parce que j'avais d'autres trucs à faire, puis défait parce qu'évidemment je n'avais pas pris de notes et je n'arrivais plus à refaire la grosse arête centrale. Puis redéfait parce que la nouvelle arête centrale était trop figée. Et puis il a trouvé son rythme, la bande s'est imposée alors que dans ma tête il y avait autre chose de prévu.
Encore une fois, je m'aperçois que je ne décide pas vraiment, les modèles se fabriquent un peu comme ils veulent, la bordure en est la preuve, je la voulais arrondie, c'est en fait un rappel du motif...
J'ai adoré créer et tricoter Confituralacacahuète. Bizarrement, j'aime sa couleur, même s'il n'est pas mauve. J'en ai fait un autre, toujours avec l'alpaga de Leah, mais coloris naturel cette fois. Faudra que j'aille les prendre en photo ces alpagas, ils sont à croquer :)

 

 

 

2014 05 Confituralacacahuète (10)

 

Pour le blocage, j'ai utilisé pour la première fois un kit knitpro. Alors on va pas se mentir, c'est pas indispensable. Mais c'est quand même rudement pratique. Au lieu de s'enquiquiner à mettre des épingles à chaque pointe, on passe la tige, et zou, une épingle à chaque angle et c'est parti pour sécher. 

 

 

2014 05 Confituralacacahuète (8)

Les cables sont épais et se tiennent bien. Et c'est tant mieux, parce que j'ai tendance à bien tirer comme une bourrique pour bloquer mes châles. Du coup, forcément, on a toutes les pointes à la même taille. 

Il y en a plusieurs dans le kit, de différentes longueurs, du coup, on peut adapter au besoin. 
Petite déception au niveau du nombre d'épingles en T, 5 ou 6 de plus, ça n'aurait pas été du luxe. Et alors le centimètre : aucun intérêt. Vous en connaissez vous, des tricoteuses qui n'ont pas de centimètre ?? Pfff... z'auraient mieux fait de mettre des épingles en T en plus à la place. 




On gagne quand même beaucoup de temps et de confort. D'ailleurs, j'ai mon Confituralacacahuète naturel à laver et bloquer ^^

 



Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file, 
;)

 

 

Posté par confituralamure à 11:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 avril 2014

Mais d'où tu sors ???

Bonjour Msieudames,

foulard So

Ce petit foulard mauve, vous vous doutez bien que je l'aime beaucoup.
Je le porte assez souvent, notamment pour les concerts (c'est un peu comme mon foulard préféré pour les concerts) et je l'avais donc hier soir au concert "dynamique" et "étonnant" de Deportivo. Ouah ! Grande claque de concert de ouf dans cette toute petite salle de l'Accordeur, c'était méga top !!!


Mais revenons à nos moutons, le sujet n'est pas le concert d'hier, mais ce foulard. Mauve, doux, en coton, imprimé batik, inutile de dire que je l'aime d'amour ce foulard.


Le problème, de ce foulard, c'est que je ne sais absolument pas d'où il vient.
Aucune idée. Je ne pense pas l'avoir acheté, j'achète très peu de vêtements, ça me fait chier.
Du coup, il reste 2 possibilités : on me l'a offert ou je l'ai volé.
Si je l'ai volé, pardon. C'était pas volontaire. Juste, j'ai vu un truc mauve, et je l'ai pris. Quand je fumais, je faisais pareil avec les briquets. Du coup, je me dis que ptêt, là, il s'est passé la même chose. Spa vraiment du vol, c'est de l'emprunt.

Mais je pense quand même plus à un cadeau. Quelqu'un m'a offert un truc mauve, pensant que ça allait me faire plaisir, et effectivement, ça me fait plaisir. Mais QUELQU'UN, si tu pouvais dire qui tu es, ça serait top, hein. Je pourrais te dire merci, penser à toi quand je porte mon/ton foulard mauve que j'adore pendant les concerts. Et puis je pourrais te dire pardon, aussi, d'avoir oublié que tu m'as fait un chouette cadeau mauve :)


Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;)

Posté par confituralamure à 14:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2014

Tiens, si on allait voir un groupe qui se la raconte ?

Bonjour Msieudames,

fatals caumon

Bon, depuis qu'on a une vie plus rangée qu'avant, quand on habitait au pays du vent où c'était un peu compliqué de prévoir des trucs, on se fait "plaisir" et on va au cinoche et à des concerts, souvent.
Pour le cinoche, on a une salle sympatoche à Montpon, mais c'est chaud de tomber sur le bon film/le soir où on est libre, oui, parce que lorsque je dis y a une salle, y a vraiment 1 salle, donc, 1 film...
Pour les concerts, c'est plus facile, on a la programmation longtemps avant, du coup, on peut réserver les places/la soirée.
C'est ce qu'on a fait avec les Fatals Picards.
Quand mon Pou a vu qu'ils passaient à l'Accordeur à Saint Denis de Pile (je vous recommande sincèrement l'Accordeur), il m'a dit : "ho, on y va ?" J'étais moyennement emballée. Je craignais le too much, la démago à gogo et les blagues pénibles, puis j'ai réécouté des chansons comme "Bernard Lavilliers", "Cure Toujours", "Mon père était tellement de gauche"... puis je me suis dit qu'on allait ptêt rigoler, et que j'étais juste snob et prétentieuse, qu'ils chantaient pas si mal que ça, que les paroles étaient plutôt intelligentes et que ça rockait, quand même. Allez, banco pour les Fatals Picards.
On est arrivés à l'Accordeur un peu en retard (normal), et on a découvert un type qu'on avait oublié, mais qu'on connaissait, en fait : Patrice Caumon, ancien des Oisillons Tombés du Nid, groupe de rock/punk des années 90 (ouais, ça nous rajeunit pas, mais si on réfléchit bien, lui non plus). On a chanté avec lui, et ri aussi, beaucoup. Le type connait son job, il le fait avec plaisir, avec intelligence et générosité. Bref, la classe. Bilan première partie : enchantés, rien que pour ça, ça valait le coup de se déplacer.
Et effectivement, RIEN QUE POUR CA, ça valait le coup de se déplacer.
Les Fatals Picards sont arrivés suuuuuuper longtemps après. On a attendu longtemps. Très longtemps. Genre : ouais, la populace, on est des stars, vous pouvez bien attendre, hein. En plus, vous êtes venus en masse dans une mini salle associative dans un bled paumé, on fait ce qu'on veut.
Ils l'ont dit, d'ailleurs. Plusieurs fois. Pour qu'on comprenne bien. Ca m'a fait grincer les dents.
Le chanteur, avec son polo lacoste vert, le bassiste avec sa jolie coupe de cheveux et son T shirt à paillettes, les petits sketchs entre chaque chanson, tellement rodés qu'ils étaient débités sans âme et à la va-vite, les "ho merde, c'est quoi les paroles ? bof, on s'en fout, c'est rien que des bouseux, on va pas s'excuser, hein...", les vannes pourries sur le ptit gars/bonniche qui s'occupe du matos, tout ça m'a laissé un goût acide.
Comme on est plutôt habitués à aller voir des petits groupes, plutôt que des grosses machines, inutile de dire que ça nous a bien changé ! On voit et écoute des gens qui sont contents d'être là, contents qu'on leur donne une scène pour s'exprimer et pour partager, et eux, ben j'avais vraiment pas l'impression.
L'année dernière, on était allés voir Soan, qui nous avait laissé le même sale arrière goût : dans les chansons, c'est parfait, tout est raccord, rien à reprocher. Dès que le type commence à parler, on regrette qu'il parle. C'est dommage pour un concert, du coup, si l'échange ne se fait pas, autant écouter l'album à la maison.
La semaine prochaine : Pigalle au Krakatoa.

Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;-)

Posté par confituralamure à 11:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


03 février 2014

Confituralorchidée

Bonjour Msieudames Moyenne

 

2014 01 Confituralorchidée (5)




En novembre, avec Sophie, on a passé 5 jours entourées de pelotes de toutes les couleurs, et c'était trooop bien !
On a vu plein de monde, et même, on a vu des copines qui sont venues exprès de loin pour nous voir, et j'en suis pas encore remise c'est troooop de la balle !
Dans le lot des copines, y avait Muriel, avec une requête spéciale : "dis, tu me feras une écharpe au crochet ?"
J'ai évidemment dit oui, sans rien comprendre aux termes exacts de la chose et sans réfléchir, hein...
Elle voulait que je lui crochète une écharpe ? Pour elle ? Pour son mag ? Elle voulait le modèle ? Bref, je m'en foutais un peu, Muriel elle demande un truc, je lui fais épicétou.
J'ai donc fait une écharpe. Au crochet. Au tout début, je m'étais un peu emballée : des nopes, des brides croisées, c'était vraiment sympa, ça rendait pas trop avec le fil choisi (un fingering Schoppel teint à la main, qui passe du mauve au gris, je les suspecte de l'avoir créé spécialement pour moi... et qu'on trouve chez Camille), mais j'étais contente. Quand même, à un moment, j'ai eu un petit doute, je me souvenais de ce petit mot envoyé par Muriel, sur le dernier petit boléro de Sylvie : ho c'est joli ton truc au crochet, mais c'est pas trop compliqué à faire pour quelqu'un comme moi ?? Allez, zou, à la benne les nopes et les brides croisées...
Du coup des brides pas croisées, un motif archi simple sur 8 rangs. Muriel a jugé que c'était mieux pour notre amitié, et finalement, le fil très très nuancé s'adapte mieux au dessin épuré.
L'écharpe et le patron ont été testées par Mirou et Jordane (merci merci merci) et on peut trouver le patron sur Ravelry.
Quant à trouver un nom, du gris au mauve, à part une orchidée, j'ai rien trouvé de mieux :)

Bref, l'aventure continue. J'aime bien cette aventure :)



Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file,
;-)

 

 

12 janvier 2014

Julie Belaval Bazin

Bonjour Msieudames,

DSC_0008

 

Un des petits bonheurs des traducteurs/correcteurs, c'est de voir le passage du fichier .moche au format .relié, avec des mots, des phrases, des images, et même des dédicaces. C'est toujours une drôle de chose. On n'a pas participé beaucoup, mais on a participé un peu. On y laisse un peu de nous, malgré tout.
Quand le facteur arrive avec un petit paquet moelleux qui sent bon le livre, c'est bizarre, mais on l'apprécie mille fois plus que lorsqu'il porte le relevé de la banque ou la dernière facture EDF.

Julie écrit des livres pour enfants, mais pas que.
Elle sait s'entourer de gens doux, aux pinceaux magiques, qui illustrent ses histoires à merveille et je ne saurais que trop vous conseiller d'aller dans une bonne librairie et de jeter un coup d'oeil à ce qu'elle raconte.
Ses mots sont simples, parce qu'ils s'adressent principalement à des enfants, mais les histoires ne le sont pas forcément.
Elle voyage dans un monde qu'elle aimerait beau, mais qui ne l'est pas toujours, alors elle y parsème des brins de poésie.
Les filles ne sont pas des princesses cucul, les garçons ne sont pas des princes nounouilles, et les animaux ont souvent la parole, comme dans la vraie vie, en fait.

Vous pouvez déjà aller faire un petit tour sur son blog pour faire connaissance, je vous y encourage vivement.


Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;)

Posté par confituralamure à 17:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 novembre 2013

Confiturolilas se dévoile

Bonjour Msieudames,

confiturolilas light 2

Mon petit Confiturolilas se dévoile. Point de melon, point turc, picots en rangs raccourcis, pas trop de mailles à monter, pas trop de mailles à rabattre, 400 mètres de fil, pour une forme entre l'écharpe et le châle, du coup, ça va quand même assez vite à tricoter. La preuve, j'en ai fait 2, qui seront à vendre au salon Vivons Création de Bordeaux, de jeudi à lundi, sur le stand de Chat Pelote et Cie. (hiiiiiiiiii il me tarde d'y être, surtout que les copines viennent et c'est troooobon ! merci merci merci !!!)
Sur le groupe de Ravelry, quelques châles commencent à tomber des aiguilles, de toutes les couleurs, et j'en reviens pas. Vous pouvez les découvrir sur Pinterest. Là encore, merci merci merci de m'avoir suivie dans l'aventure du châle mystère, d'avoir eu confiance (sont un peu dingues les nanas, quand même...)
Bref, c'est d'enfer.

Pour une fois, j'ai fait les choses bien (enfin, j'ai essayé...) : une version en couleur avec des photos, et les pages numérotées (ouais, paraît que ça se fait, et il paraît même que c'est pratique...) et une version en N&B, sans photo, destinée à l'impression (et les pages numérotées aussi, tant qu'à faire). Je suis même en train de préparer des vidéos pour les points un peu compliqués, j'ajouterai les liens quand tout sera prêt, mais ça me prend un peu de temps, parce que je suis un peu une grosse nouillasse et/ou une grosse feignasse... Puis ptêt que je ferai une version en anglais aussi, certainement, d'ailleurs.

Inutile de vous dire qu'il y a déjà un autre châle en fabrication/création sur mes aiguilles, cette fois, en alpaga (je sais que le lama est très à la mode à Bordeaux en ce moment, mais je fais dans l'alpaga, plutôt...), et même qu'il s'appelle Conrad, l'alpaga, et il habite à 15 km de chez moi :) Mais bon, pour l'instant, je fais une pause, parce que Winter is Coming comme ils disent chez les Stark, et mon Pou géant attend son maui géant... D'ailleurs, je vais y retourner de ce pas, au maui géant de mon Pou de moi.


Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;-)

Posté par confituralamure à 10:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 octobre 2013

Confiturolilas

Bonjour Msieudames,

2013 05 Saint Médard Lilas (6)

Confiturolilas, c'est le nom de mon nouveau châle. Je ne peux pas vous montrer de photos, il est secret. Mystérieux plus exactement.
Sur le groupe Chat Pelote et Compagnie de Ravelry, Sophie et moi avons organisé un KAL pour tricoter ensemble ce petit châle tout plein de jouliesse. Si si, il est jouli, même mon Pou il a dit qu'il était jouli (en même temps, je sais pas si c'est vraiment un gage de confiance...) Il change un peu du classique châle triangulaire, il y a des points un peu rigolos à faire, des rangs raccourcis et des trous. Enfin, de la dentelle. Ca fait plus chic de dire de la dentelle que des trous, même si au final, ben ça fait des trous.
Pour tricoter Confiturolilas, j'ai utilisé un écheveau de BFL Sock de chez Sophie, soit 410 mètres de fil fingering, mais il est parfait en Onagre, c'est de la balle Onagre, 420 m de fil chaussette pas cher, et d'ailleurs, je suis en train d'en refaire un, en Onagre ; vert prairie, même. Comme ça, quand je colerai les 2 châles l'un sur l'autre (oui, parce que le premier est mauve, évidemment), j'aurai l'impression d'être sous le lilas de chez ma mômon. Manquera plus que l'odeur, mais me connaissant, il fleurera bon le patchouli, ce qui ne ressemble au lilas que de fort loin, je vous l'accorde, mais qui fleure bon quand même.
Pour les inscriptions, c'est facile. Vous suivez le lien, vous rejoignez le groupe, et vous m'envoyez un petit message privé (via ravelry, c'est plus simple j'ai tout le monde au même endroit comme ça) et les explications sont offertes jusqu'au 18 octobre. Sophie vous propose même 10% sur la boutique Chat Pelote et Cie jusqu'à la fin du mois avec le code "KAL", si vous avez besoin de fil ou d'aiguilles, ou de ni'mporte quoi d'autre.
A partir de samedi, le premier indice sera dévoilé, et petit à petit, vous verrez votre nouveau châle se construire, maille après maille, et j'ai vraiment hâte de voir toutes vos versions, et puis en plus, je suis gentille, je vous oblige pas à le faire en mauve.

 



Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;)

Posté par confituralamure à 22:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2013

Bye Bye Katkat de merde :)

Bonjour Msieudames,

 

2009 05 Dracula et Daydream Saint Médard (130)

 

 

Ahhhhhhh :)))
Vous entendez comme je respire bien ? comme mes bronches sont dégagées ? et mon esprit aussi ? (mon esprit, hein, pas ma cervelle...)
C'est à dire que depuis hier, un POIDS est parti. Le Katkat de merde est vendu. (Je sais pas pourquoi je lui mets une majuscule, je suis pas sûre qu'il la mérite).
On avait acheté le katkat de merde pour les nazes, enfin pour LE naze, parce qu'on avait que Dracula au début. Et on avait vendu Titecoxmauve par la même occasion. Rapport que c'était dangereux de mettre les chiens dans la cox.
Ouais, ça, c'était la théorie. Parce que dans la pratique, c'était pas forcément moins dangereux de les mettre dans le katkat de merde.
Je mets quiconque au défi de tomber plus en panne que nous. Je rappelle que cette voiture (si on peut appeler ça une voiture, hein...) on l'a quand même achetée en panne :D ouais, c'était un signe. Mais bon, on a fait un peu comme si on avait rien vu (et quand je dis ON, je cite personne^^), on a fait un peu comme quand tu bois du coca et que tu sais que c'est pas bon pour ta santé, ni pour celle des autres, du reste, ou un peu comme quand tu balances un peu de round'up sur ton allée pour désherber, genre, parce que ça va vite, et que t'es sûr que ça repoussera pas, en même temps, même le goudron, il fond. Bref, le katkat était en panne, on l'a acheté quand même. Et ON était content en plus. Ouais... (soupirs, mais longs, les soupirs) Dans cette famille : chiens = nazes, maîtres = buses.
Bref, nous voilà partis, une semaine plus tard, avec notre katkat de merde réparé mais quand même de merde, et là, les galères ont commencé. Oh, pas tout de suite ! On a eu au moins 15 jours de tranquilité. C'était la bonne époque. Si on avait su, on en aurait profité davantage.
Puis il a failli prendre feu. Mon Pou était à Paris, et un soir, sur la nationale entre Carcassonne et Narbonne, les pompiers me suivaient, et mettent la sirène. Je m'écarte pour les laisser passer, qu'ils puissent aller sauver les personnes en péril. Ben c'était moi la personne en péril en fait, mon katkat de merde pissait l'essence. Suis rentrée chez moi en remorqueuse. C'était la première fois, ça n'a pas été la dernière.
Puis il a eu un million de pannes électriques. Je dis "un million", mais j'exagère. En vrai, il n'a dû en avoir que 300. 300 fois, on roulait, et le katkat s'arrêtait. Sur l'autoroute. Dans la montagne. Dans les embouteillages. A un feu. Au moment de se garer. En voulant repartir du supermarché. En rentrant de la plage. On a changé des tas de choses, dessus. A chaque fois, les garagistes nous voyaient arriver en se frottant les mains : "ho génial, le katkat de merde !!" on voyait les dollars dans leurs yeux.
Alors on a essayé de le vendre. Bizarrement, personne en voulait. Puis le papa de ma belle soeur l'a réparé. Pendant 3 semaines, tous les soirs, il s'est penché dessus. Au bout d'un moment, il a réussi à recréer la panne. C'était presque gagné. Puis il a trouvé. Une pauvre cosse à 2 €, un peu rouillée, qui faisait un faux contact et qui bloquait l'alim'. Il a dit qu'il voulait plus jamais le revoir. J'arrive à le comprendre.
On pensait que c'était terminé. Mais non, le katkat de merde a encore trouvé un truc pour nous faire chier. Y a eu encore des trucs à changer. Encore des pannes.
On l'a remis en vente. Re personne en voulait.
Puis il a eu une période où il allait mieux. Pendant au moins 3 semaines, c'était royal. Jusqu'au contrôle technique, en fait, où une foutue loi est passée, pour l'homologation des cuves GPL. Notre cuve était pas comme il fallait. Il fallait la faire changer. Mais même une fois changée, c'était pas dit que ça passe au CT. Non mais sans déc ????
On a re essayé de le vendre. Et ô surprise : personne en voulait...
On a arrêté de le faire assurer pour la route. Ben même là, il a trouvé le moyen de nous amuser un peu, il devait penser qu'on s'ennuyait, je sais pas : c'était un stagiaire, à l'assurance, pas la dame de d'habitude. Le stagiaire s'est planté, au lieu de nous le passer en assurance garage qui coutait forcément moins cher, ben non, ça nous coûtait genre 5 fois plus... Quand je dis "katkat de merde", les gens ricanent. Pas moi.
Puis il est resté au garage. A côté de Ticombirose, que mon Pou refait de fond en comble. A côté de Ticombiblanc qui est venu agrandir la famille depuis peu.
Et puis hier, un monsieur est passé, il en voulait bien, du katkat de merde. Il nous l'a même échangé contre de l'argent. Il est un peu couillon ce monsieur, parce que je lui aurais bien donné de l'argent pour qu'il parte avec. Mais finalement, dans ce sens, c'est bien aussi.
Le katkat de merde est parti, de mon garage, de ma vie. Pas de mes souvenirs. Loin s'en faut. PLUS JAMAIS de katkat de merde ! PLUS JAMAAAAAAAAAAAIIIIIIS !!!!




Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file
;-)

Posté par confituralamure à 11:32 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 septembre 2013

Le petit mouton mauve trooooomeugnon

Bonjour Msieudames,

DSC_0005

 

Anisbee, je l'ai rencontrée au Lot et la Laine, 3 petites minutes avant de partir, mais 3 précieuses petites minutes.

Ses petits moutons Pop Corn, spécialement créés pour le Lot, naissent un peu partout, en blanc, en rouge, en orange en bleu, mais aucun en mauve jusqu'à présent. Une honte, non ?

Je lui en ai fait part l'autre jour, un peu surprise, et ô magie, le patron est arrivé direct dans ma boîte mail, alors comme j'avais déjà plein de boulot en retard, je me suis dit, un peu plus, un peu moins... et hopopop une maille après l'autre, un pop-corn après l'autre, un petit mouton mauve existe désormais.

J'avais déjà eu un gros craquage pour un de ses modèles, son fameux trophée ours, évidemment crocheté en mauve, mais bizarrement, mon Pou était moyennement enchanté quand je lui ai proposé de l'accrocher dans la chambre. Heureusement, il y a toujours des petites princesses à chouchouter, et des petites princesses qui ont bon goût, et qui aiment le mauve !

Qui sait ce que va devenir ce petit mouton mauve, du coup... J'hésite à le glisser sous l'oreiller de mon Pou, ou à le transformer en porte-clefs pour le combi, mais bon, je vais bien trouver une idée, hein ^^


Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file
;-)


Posté par confituralamure à 21:06 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 septembre 2013

Les Tricots de Confiture

Bonjour Msieudames,

2013 09 Confituralarose (15)



Bon ben voilà. J'a grande. J'a pas voulu grandir pendant longtemps, mais y en a qui m'ont forcée...
J'avions créé ma petite entreprise. J'avions créé aussi un premier modèle d'écharpe facile (Confituralarose elle s'appelle, dans un premier temps, elle est en free sur Ravelry). J'avions des projets plein la tête (et mon Pou plein le cul) et j'avions plus assez de temps pour tout faire.
Comme j'avions déjà pas assez de temps, j'm'étions dit que ce serait rigolo si en plus, je m'occupions d'une assoc' de tricot dans mon village, on commence le 17 septembre, du coup, et ça s'appelle "Aiguilles et Bouts de Ficelle", viendez les gens, on va rigoler ^^
Dans l'année, y aura aussi des cours de tricot/crochet chez Chat Pelote et Cie (on n'a pas encore tout à fait (voire pas du tout...) le calendrier, mais on y travaille), puis le Salon des Loisirs Créatifs à Bordeaux, et d'autres trucs encore. Je suis un peu nulle pour les dates, c'est Sophie qui gère, elle nous précisera tout ça, hein, hein, hein, Sophie ?? (bisous ^^)
Sinon, toujours des traductions, pour K and J Dolls, par exemple, avec de chouettes nouveaux modèles, des amigurumis géants en forme de coussins, bref, des trucs rigoulous !
Y aura aussi des modèles à naître pour la laine teinte à la main de Sophie, et celle des alpagas de Leah, j'ai d'ailleurs 2 pelotes de Conrad l'Alpaga à transformer en châle, et c'est suuuuper marrant de voir les alpagas en vrai (ils sont à 10 minutes de chez moi) et d'avoir leur laine à la maison.
On n'oublie pas les tests chez Muriel, Kids Tricots fête ses 4 ans cette semaine, allez vite y faire un tour pour découvrir le nouveau site et les suprises à gagner :)
Bref, c'est un peu tout super cool, toudmême.

Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;-)

 

 

03 août 2013

Le ciel nous est tombé sur la tête !

Bonjour Msieudames,

DSC_0052

Jusqu'à hier, mon Pou et moi, on était heureux. Heureux, et fiers aussi, un peu. On est nettement moins zeureux, et niveau fierté, heu... ça nous a bien bien passé.
Jusqu'à hier, on avait un beau jardin. Mais vraiment. Y en a qui l'ont vu, ils peuvent témoigner. Si, juré ! Je pipote pas ! En plus, c'est tout mon Pou qui plante les trucs, moi, j'ai pas trop le droit, rapport à main moisie VS main verte... Là aussi, y en a qui peuvent témoigner.
Jusqu'à hier, encore, généreuse et sûre de moi, je disais à mon père, qui avait un peu tout perdu à cause de l'orage de la semaine dernière, qu'il n'aurait qu'à venir se chercher des tomates pour faire des conserves, parce qu'on allait en avoir plein. Mais plein énorme, en fait, c'était tellement sûr et certo !
Jusqu'à hier, on notait sur une feuille, chaque jour, le poids des légumes qu'on cueillait, pour avoir une idée, parce que l'année dernière, pour info, on sait qu'on en a cueilli "beaucoup", voire "plein".
Jusqu'à hier, on allait au jardin, et c'était chouette, on regardait les tomates rougir, on enlevait les gourmands, on attendait que les haricots fleurissent, les courgettes (plantées longues, mais cueillies rondes... va comprendre, toi...) s'épanouissaient, on se marrait de voir les salades se transformer en sapin de noyel en attendant qu'elles grainent, on faisait bien attention de surveiller la croissance des citrouilles et d'y mettre une petite planche de bois dessous, pour pas qu'elles s'abîment au contact de la terre, on insultait un peu les aubergines et les poivrons, parce que ces couillons décident de mûrir APRES les tomates et les courgettes, et pour la ratatouille, c'est pas pratique, on était content d'avoir mis des petites fleurs partout, pour attirer les abeilles, et même la taupe, affectueusement appelée Taupute, elle nous faisait marrer, et c'était chouette. Mon Pou avait un peu décidé de lui faire la peau, mais mon Pou, face à Taupute, il a finalement dû admettre qu'il ne faisait pas le poids.
Jusqu'à hier, quand Evelyne Dhéliat annonçait des GROS orages dans la région, je la croyais pas. Genre, elle bosse pour TF1, c'est son boulot de flanquer la trouille aux gens : "nononon les gens, ne sortez pas de chez vous, il va y avoir de l'orage !! Restez plutôt devant la télé et regardez nous !" Puis en même temps, regarder la météo, c'est con. Généralement, il suffit de regarder dehors, et tu l'as en direct, la météo. Après, y a "la météo" et "les prévisions météo", ouais... du flan... les prévisions météo, c'est comme pour Star Wars, j'y crois pas. Quand y a des gros orages, ils sont pas annoncés, et tout le monde est surpris, et quand y a des grosses alertes, il se passe jamais keud.
Forte de ce savoir, alors que mon Pou rentrait le hamac et les coussins des chaises du salon de jardin (mais pas le parasol, il l'aime pas... alors que pourtant, il est presque neuf !) je lui expliquais que c'était un complot des assurances et de météo france, que tout le monde se mordait les doigts d'avoir été mauvais la semaine passée, et que là, ils essayaient de rattraper le coup. Mon Pou m'écoutait, de la même manière qu'il m'avait écoutée pour le BAC, quand je lui disais qu'en histoire-géo, c'était sûr, c'était conflit Israelo-Arabe et Côte d'Ivoire qui allaient tomber, et que donc, c'était pas la peine d'apprendre autre chose. Ce qu'on a fait donc. Sauf que ni le conflit Israelo-Arabe ni la Côte d'Ivoire ne sont tombés... Ben là pour l'orage, pareil, à part que l'orage, lui, il est tombé. Et la grêle aussi. Des gros grelons ENORMES !! que même 5 heures après, y en avait encore partout dans les jardinières.
Ca a pas duré longtemps. Une dizaine de minutes. On n'était pas dehors, alors que c'était prévu, mais certaines personnes ont plus confiance en la météo que moi, et le repas qu'on devait faire sous une tonnelle a été finalement transposé dans une grange, à l'abri, donc, et à 2 km de chez nous. 2 km, ça suffit pour qu'on ait eu des éclairs, un peu de grêle, mais pas de dégâts où on se trouvait. En revanche le retour à la maison a été, heu... chaotique on va dire. Plus on avançait, plus il y avait de feuilles et de branches sur la route. Des panneaux arrachés, des meules de foin en vrac...
A 2 heures du matin, on est quand même allés voir le jardin avec une lampe torche. Et une lampe frontale. C'est troooop sexy la lampe frontale.
A 2 heures du matin et 3 minutes, on est rentrés dans la maison, un peu sonnés.
Ce matin, on a beaucoup râlé pour le jardin, mais entre temps, on a appris que le voisin avait 30 cm d'eau dans son garage, qu'à la ferme où on achète la volaille tous les poulets étaient morts, que la voiture du maire a des trous dans la carosserie, mais pas juste des trous et des bosses, nonon, des trous où tu passes le doigt, que 80 % des champs de tournesol et des vignes sont dévastés, que certains n'ont plus de toiture... alors ma foi, tant pis pour nos jolies tomates, hein ? Spa si grave !
Mais bon, quand même, ça fait chier sa race môôôdite !!!



Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file.
;-)

Posté par confituralamure à 15:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 juillet 2013

Le lot et la laine

Bonjour Msieudames, 

DSCN0135

 

J'ai les yeux gonflés mais qui brillent, la tête qui bourdonne mais qui fourmille d'images et de souvenirs, mal un peu partout, mais c'est pour la bonne cause. 
J'avais prévu de dormir ce matin, mais j'arrête pas de penser à ce beau week-end, à ces belles rencontres, à tout ce temps passé dans la laine, dans les couleurs, dans les petites et grosses mailles. 
Je revois toutes ces fabuleuses ravelreuses avec lesquelles je n'ai pas eu assez le temps de discuter, les créatrices que je n'aurais jamais osé approcher et qui ne sont que pure gentillesse et malice.
Je nous revois, Sophie et moi, en train d'installer notre tente au camping, on a tout fait bien pour la première partie : déplier l'intérieur de la toile, enfoncer les sardines, bien tout tendre comme il fallait, et la perplexité quand on a voulu mettre le dessus de la tente, le truc un peu imperméable et un peu isolant, qui permet de dormir sans avoir froid, et qu'on ne le trouvait pas... on l'avait juste laissé SOUS le sol de la tente... ahem... on n'était QUE vendredi, même pas 20 heures... le we s'annonçait "compliqué"...
Puis déjà, au camping, on a fait nos premières rencontres, autour d'un gâteau au chocolat, et rien que ça, c'était top. Et ça n'a été que le début ! 
Je n'en reviens encore pas, de cette exposante juste à côté de nous, avec ses deux petits alpagas coiffés comme des ados boutonneux, qui expliquait à un monsieur qu'elle habitait à côté de Montpon-Ménesterol. Inutile de vous dire que je suis allée la voir et discuter avec elle, et qu'on a échangé nos numéros de téléphone et qu'on va se revoir...
Je revois cette créatrice fabuleuse qui manie aussi bien les aiguilles que le crochet, oser aller sur son stand et discuter avec elle, je me revois au stage de création de châles, prendre des notes pour mes futurs modèles, comprendre ENFIN la construction de châles ronds, que j'aime tant, je revois cette petite allée ombragée, avec les brumisateurs, juste devant notre stand, et je nous vois courir, Sophie et moi, chacune notre tour, pour aller nous raffraichir le samedi, parce qu'on crevait de chaud, je nous revois nous dire mille fois : "han mais les gens sont trooop sympa", "han, mais t'as vu, c'est Truc", "han, t'as vu, y a les les Laines Machin là-bas", "han, franchement, on a trop du bol d'être dans le verger et pas en bas en plein soleil", je me revois en train d'essayer de trouver un petit moment pour aller papoter avec cette créatrice que j'aime tant, et que je ne connais que par Facebook, et ne jamais trouver une minute, et réussir à lui parler juste au moment de partir, je revois ces Ravelreuses, qui nous disent : "je suis Bidule, hiiiiiiiiiiiii, on vous voit en vrai !!! on veut voir les châles, on veut voir la laine", je me revois, le téléphone en l'air, ou en bas, en train d'essayer de trouver un brin de réseau pour appeler mon Pou de moi, resté seul à la maison pour travailler, s'occuper des chiens, des poules du voisin, des chats de l'autre voisin, et du jardin qui a trooooop grandi pendant les 3 jours où je suis partie, je nous revois tout plier, tout ranger, et reculer un peu le moment du départ, même si ça nous tardait parce qu'on était épuisées, mais quand même, on pouvait bien discuter encore un petit peu... Et puis l'arrêt au camping, une dernière fois, parce que ça a été notre maison de 2 jours, et qu'il y avait du réseau pour téléphoner, et qu'il faut bien rentrer, quand même, à un moment, parce que 2 jours de festival c'est fabuleux, mais retrouver son amoureux, le voir en vrai de vrai de vrai, y a pas mieux...


Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file. 
;-)



Posté par confituralamure à 09:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2013

Melisstink

Bonjour Msieudames, 

994295_10151529950098381_1567470738_n



Samedi soir, mon Pou de moi et moi, on est allés à Saint Denis de Pile, c'est pas suuuper loin de chez nous, genre, à une trentaine de km, et y a une chouette, mais vraiment super chouette salle de concert. Ca s'appelle l'accordeur, et c'est top. On en avait entendu parler, mais on n'y était jamais allés. 
Ben là, on y est allés, et on y retournera, c'est sûr et certo. 
On y retournera parce que les gens sont gentils, et parce qu'il y a une buvette sympatoche avec des sandwiches qui ont l'air délicieux (mais on avait déjà mangé), avec de la bière, et avec DU THE !!! Ils ont du THE et quand on demande un THE, on a un THE, avec de l'eau chaude et un SACHET DE THE, même pas du THE EN POUDRE ! je vais jamais m'en remettre de ça ! J'ai bu un thé à la menthe à un concert (parce que je venais de me brosser les dents, mais y a du choix en plus...) l'hallu. Et j'avais vraiment plus faim, sinon, j'aurais pu aussi avoir une part de gâteau choco maison ! Ces gens sont fous :D Inutile de vous dire à quel point je me sentais bien dans cette salle ^^
Y a un resto aussi, qu'il faudra tester, avec parfois des pticoncerts pendant le repas. 
Bref, un endroit surprenant et intéressant. J'aime. 
Ce que j'ai moins aimé en revanche, c'est le(s) concert(s). 
La première partie, c'était 3scobar. Oui, avec un 3 à la place du E, ils nous l'ont bien expliqué, au cas ouskon taperait Escobar dans google et qu'on tomberait sur Pablo. Là, y a moins de musique à écouter. Surtout que celle d'3scobar, elle est gratos. En même temps, pardon 3scobar, mais pendant tout le concert, je me suis demandé si je n'écoutais pas Deportivo, ou Eiffel, ou un truc du genre à tel point c'était exactement tout pareil. Surtout avec Deportivo d'ailleurs. Après, j'aime bien Deportivo et Eiffel, spa le problème, mais bon, j'aime bien aussi quand c'est un peu autre chose et pas juste copiécollé, hein ^^
Mais bon, la première partie, c'était pas ce qu'on était venus voir. 
On était venus voir Melissmell. Alors pour info, c'était surtout mon Pou de moi qui voulait voir Melissmell, parce que Melissmell, je peux pas pas la sentir (huhuhu... ouais, je sais, faut que j'arrête avec les jeux de mots foireux...). Déjà, sur les CD (ou le CD ptêt, mais ça me parait tellement long à chaque fois que j'ai l'impression qu'il y en a plusieurs), je l'aime pas. Cette nana a une jolie voix, vraiment jolie, zactement le même genre de voix que Zaz, par exemple, un peu éraillée, un peu rauque, il doit y avoir un terme technique pour la qualifier, mais je ne le connais pas. Si quelqu'un connait, je prends. 
Elle fait des chansons à textes engagés, où vraiment on voit qu'elle est pas contente. On l'entend aussi. Parce qu'elle ne se contente pas de chanter, elle crie beaucoup aussi. Elle est en colère faut dire, et quand on est en colère, on crie. On l'a bien compris. En fait, elle me fait penser au monsieur, à la fin de la chèvre, sur son lit d'hôpital, celui qui crie très très fort :D
Du coup, y a pas moyen que j'écoute cette nana sans avoir envie de hurler de rire toutes les trois secondes. Ce qui est fâcheux, parce que la salle est vraiment toute pitite, et que ça se fait pas, d'exploser de rire à un concert... Faut écouter religieusement, applaudir très très fort, chanter en même temps, se trémousser, et faire des HO et des HA à chaque fois qu'il se passe quelque chose d'inattendu. 
En fait d'inattendu, c'est ma réaction qui m'a vraiment étonnée : pour la première fois de ma vie j'ai eu envie de partir. De fuir. Voire de me suicider. J'ai eu parfois envie de zigouiller les gens sur scène (ou dans la salle...) mais jamais moi. Ben là, si, pour abréger mes souffrances. 
Melissmell, elle est pénible. Elle fait sa belle, sa star, elle surjoue ses paroles, pour qu'on comprenne bien quand elle est triste ou en colère. Avant le concert, on nous avait distribué des petites cartes avec des poèmes qu'il a fallu lire à un moment, puis un masque de loup, fallait faire le loup, aussi... HOUHOUHOUUUUU !!! (tuez-moi, merci. )
Melissmell, elle était pas contente à un moment, parce que son micro était pas bien réglé, alors elle faisait des signes à l'ingé son, mais qui ne la regardait pas, alors elle lui a dit "Tutur, j'ai pas assez de medium et le retour guitare ça va pas" ou l'inverse... après, c'était au niveau de la lumière que ça allait pas, c'était pas assez tamisé, MAIS sa petite ampoule qu'elle avait pendant le concert, elle était pas assez forte... puis y a eu le pied de micro qui tenait pas... Mon Pou m'a expliqué que c'était pas facile de travailler avec du petit personnel incompétent. Je comprends. 
Puis elle nous a fait des effets spéciaux comme dans Shaka Ponk, elle est passé derrière son écran blanc, et elle a fait des ombres chinoises avec son masque de louuuuuuuuuup. Puis elle a fait la neige aussi, avec un kleenex qu'elle a dépiauté, parce que dans sa chanson, il pleuvait, ou il neigeait, ou quelqu'un pleurait, je sais plus...
Mais bon, on est quand même restés jusqu'à la fin. On avait payé faut dire aussi. 
La deuxième partie du concert était moins chiante. Elle avait épuisé toute ses ressources d'effets chiants, et il restait que les chansons, et puis j'avais remarqué que lorsque j'étais assise par terre, avec les yeux fermés, c'était mieux. Et moins fatigant. Oui, on avait fait une grosse balade l'après midi, avec le nouveau combi, mais je vous en reparlerai. Le monsieur à côté de moi, il devait aussi trouver que c'était chiant et fatigant, parce qu'il s'est aussi assis par terre, et il a aussi fermé les yeux. Il s'est même endormi. Ca m'a beaucoup fait rire. 
Ce qui m'a beaucoup fait rire, aussi, c'est qu'à un moment, elle a eu une idée : "allez les gens, asseyez vous tous par terre, je vais chanter une ballade". Mon voisin et moi, on était déjà dans la bonne position, on n'a pas bougé. José, il était pas dans la bonne position, mais il avait décidé de pas bouger non plus. José, c'est l'archétype du Berger Pyrénéen : grand, fin, des sandales, une besace, un béret, la barbe et les cheveux longs et gris... et José, il aime pas qu'on lui dise ce qu'il doit faire. Mais visiblement, c'était pas la première fois qu'il venait à l'Accordeur, parce que les gens lui disaient : "allez José, assieds-toi, ou décale-toi, t'es devant", et effectivement, il était devant. Deuxième rang, pile face à la chanteuse, qui lui a dit "je vais la chanter pour toi cette chanson". Inutile de dire que José s'en foutait royalement. Il a passé la chanson debout, à siroter sa bière, nonchalamment. Elle a fini sa chanson, les gens se sont levés, José avait fini sa bière, il est parti s'en chercher une autre. 
José = la classe. 
Ca a été mon meilleur moment du concert. 
Mais finalement, c'était rigolo. C'était pas le but, hein, mais quand on rigole, on n'a pas tout perdu.

La photo n'est pas de moi, je l'ai trouvée sur la page facebook de l'accordeur



Allez, les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file. 
;)

 

Posté par confituralamure à 12:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 juin 2013

Message à caractère informatif #3

Bonjour Msieudames

journeetricot-1

J'avais commencé à vous en parler un petit peu : samedi 8 juin, c'est la Journée Mondiale du Tricot. 
Je serai donc présente chez Sophie pour vous initier au tricot et au crochet, vous donner des conseils de feignasse judicieux, vous expliquer qu'une margagne, loin de dénaturer un projet, participe à son histoire, comme une jolie petite cicatrice sur le pouce, là où son gentil cousin a enfoncé un couteau, ou cette petite brûlure, souvenir du jour où vous aviez trooooop envie de champignons farcis, vous montrer qu'avec des associations de couleurs, de fils, de points, on transforme un projet simple en quelque chose de complètement différent.
Sophie, elle vend les fiches de tricot de Muriel, et Kids Tricots et moi, c'est une belle histoire d'amour, j'en ai fait quelques uns pour Louisa (huhuhu, quelques uns... décidemment, je me marre bien dans ce message !) Bref, y aura les modèles en vrai, en laine et pas juste en photo, y aura aussi du thé, du café, des gâteaux, Marido, si tu passes par là, tu peux nous faire des cookies, hein ? 
Y aura aussi les belles laines de Sophie, teintes à la main, et puis y aura Poupette aussi, et Poupette, elle tricote pas, mais elle a la classe !

Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file. 
;)

Posté par confituralamure à 11:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mai 2013

Message à caractère informatif #2

Bonjour Msieudames, 

Noctambules_Affiche_A3_HD

 

Samedi soir, la veille de dimanche, donc, ouske je vais vendre des trucs, mon Pou de moi et moi, on va faire les djeunes. 
On va aux Noctambules à Saint Aubin, avec des san'ouiches et on espère bien manger des chichis. Les chichis, à un festival, c'est quasi indispensable. Et la bière aussi. Chichi/bière, franchement, faire mieux, c'est compliqué !
Ah si, faire mieux que chichi/bière, c'est possible : faut avoir des chouettes potes pour les partager. Mais bon, les chouettes potes ont décidé qu'ils étaient trop vieux pour les festivals, ou trop "enveloppés" pour les chichis, on sait pas, et donc, ils nous laissent tomber comme des vieilles chaussettes... Quelle ingratitude, franchement... et quand je dis inGRAtitude, je ne me moque de personne, promis. 

Aux Noctambules, y a les Hyènes, et ça c'est cool, parce que les Hyènes, ça a un petit goût de Noir Désir, quand même, et ça nous fait toujours plaisir d'avoir un petit goût de Noir Désir. 
On espère qu'il ne pleuvra pas trop, voire même, qu'il fera beau, parce que les festivals les pieds dans la boue, ça faisait ptêt classe à Woodstock, mais à Saint Aubin de Médoc, j'ai comme un doute !

Si vous voulez nous rejoindre, stavec plaisir, hein :) Pour nous reconnaître c'est facile : on aura des chichis dans une main, et une bière dans l'autre. 



Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file. 
;-)

Posté par confituralamure à 21:59 - Commentaires [8] - Permalien [#]

26 mai 2013

Message à caractère informatif #1

Bonjour Msieudames, 

2013 01 Sac Tig 3



Si vous ne savez pas quoi faire dimanche 2 juin, et que vous habitez dans le coin ou que faire de la route ne vous effraie pas, je serai présente aux Puces des Couturières d'Hostens. En cliquant sur le lien, vous aurez plus d'infos. 
Alors, notez bien que c'est à Hostens, et pas à Hourtin (je confonds les deux, y a pas moyen que je me plante pas... mais les deux y a un lac, et presque les mêmes lettres aussi, alors c'est pas facile, hein ? z'êtes d'accord, hein ???)
Donc, j'aurai des trucs à vendre, des trucs qui ne me servent pas, ou qui ne me servent plus, ou qui ne m'ont jamais servi. 
Sophie, de Chat Pelote et Cie sera présente également, et elle aura aussi plein plein de trucs à vendre. Et vous pourrez ptêt même voir sa belle laine teinte à la main et qui sent la fiiiiiigue !!!
Et y aura Marido aussi, et ses cookies pas à vendre seront là également (mais certainement pas pour longtemps...)
J'aurai évidemment mon crochet avec moi, et en ce moment, ce ne sont pas les belles pelotes d'Alex et de mon sac Tig qui m'accompagnent (et qui ne sont pas à vendre ^^) mais des restes d'alpaga pour faire des ronds/carrés Sunny Spread. Mais j'ai quand même un bout d'Alex avec moi, ils sont dans la belle trousse qu'elle m'a envoyée l'autre jour !!
Du coup, si vous avez des questions crochet, je me ferai un plaisir (si si !!) de vous répondre et de vous aider. 
D'ailleurs, ne loupez le prochain message à caractère informatif, qui concernera la journée mondiale du tricot du 8 juin !



Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file. 
So. 

Posté par confituralamure à 10:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 avril 2013

C'est pas mauve, c'est gris, comme le ciel

Bonjour Msieudames, 

 

DSC_0008


L'autre jour, chez Lutine, j'ai appris un nouveau mot, et j'ai vu un nouveau truc. Du meshwork ça s'appelle. Ouais. J'ai trouvé ça fabuleux, j'ai donc voulu essayer. A la maison. Toute seule. Comme une grande. Sans cours, sans tuto, seule. Robinson Crusoë style. 
Hum... 
Alors comment vous dire ? Merci Facebook, Merci Lutine :D
Je lui ai envoyé un ptit message en mp pour lui dire que son meshwork était trop bien, que moi aussi je voulais jouer, et que donc, j'avais découpé des bandes, et que j'avais plus qu'à les coudre. Ce à quoi elle m'a répondu que nonononon, pas la peine de les coudre, juste les repasser. Okédacor, trop bien, une étape de plus en moins, j'aime :D
Me v'là donc partie dans la chambre des nazes (oui, les nazes ont une chambre...) où se trouve la tablàrep' et le feràvap' (oui, pardon, mais les nazes se foutant pas mal de la déco, j'ai décidé que je pouvais mettre un peu des trucs dedans...)
Et zyva que je commence à tout repasser mes bandelettes de 3 cm de large sur 110 de long, d'abord en essayant d'utiliser le machin clover qui va bien (à part que comme j'avais prévu de coudre mes bandes, j'avais pas la bonne taille du machin clover...) et donc, j'ai utilisé mes doigts. Ca marche aussi. Ca brûle un chouille, mais ça marche. 
J'avais donc 3 fois 5 bandes de 3 cm de large sur 110 de long pliées en 3 et prêtes au tissage. 
Là, j'ai eu une idée de génie (oui, de génie) : le carreau de dentellière pour épingler les bandes, et vraiment, je le conseille chaleureusement. 
Et me v'là en train de décortiquer les photos de Lutine, et de faire pareil. Enfin, d'essayer. 
Première étape : les bandes parallèles. (Niveau de difficulté : assez facile)
Deuxième étape : les bandes inclinées à 60° (jai calculé, ça faisait un triangle les dessins, avec des losanges, pour que ça fonctionne, il faut 60°, arrêtez de me prendre pour une nouillasse, hein, je sais compter (enfin, un peu...)  (Niveau de difficulté : moins facile)
Troisième étape : les bandes inclinées à 60° dans l'autre sens, qui doivent faire des petits losanges dans l'autre sens, et qui doivent croiser les bandes foncées, les bandes claires toujours dans ce fout AUTRE SENS, et au final ça doit faire un truc avec du relief. Hum... ça laisse songeur... J'ai fait des dessins. J'ai passé les bandes, sorti les bandes, remis les bandes... j'ai découpé des mini losanges pour savoir où allaient les bandes... J'ai réfléchi, je me suis fait des crampes à la cervelle (oui, j'ai une cervelle... mes chiens ont une chambre, je peux bien avoir une cervelle !) J'ai un peu réussi pour une bande. Fière de moi, j'ai continué. J'ai re un peu réussi sur 2 bandes, puis sur 3 !! Puis j'ai vu qu'il y avait des merdasses dans le tissage... (regardez bien la photo, y a des merdasses...) Mais c'est bon, j'ai compris. Ouais. Compris ! (Niveau de difficulté : hum... je risquerais de devenir vulgaire...)


Je sais pas encore ce que je vais en faire, ptête une troussette comme Lutine, parce que tant qu'à copier, autant y aller gaiement ^^ (mais bon, ce qui m'intéressait vraiment, c'était de réussir à le faire, hein, l'objet terminé, j'avoue que je m'en cogne un peu...)
Donc, on dit merci Lutine, on dit merci Véro pour les kg de tissus.
La prochaine fois que je voudrais faire une nouvelle technique que je ne connais et maîtrise ABSOLUMENT PAS, je pense (je pense, mais je suis pas sûre... je me connais) que je chercherai un tuto, et que je ferai étape par étape, consciencieusement, sans forcer... Mais bon... je le jure pas, hein ^^

Allez les gens, c'est pas tout ça, mais faut qu'je file. 
;)

Posté par confituralamure à 13:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 avril 2013

Daydream, le caillou magique, et moi (part 2)

Bonjour Msieudames, 

DSC_0002



Je vous l'avais dit qu'il était magique mon caillou. Il est revenu. Y a que les cailloux magiques qui reviennent, les autres, ils peuvent pas. Evidemment puisqu'ils sont pas magiques...

Je disais à mon Pou : "je suis sûre qu'il est dans le garage", et dans le garage j'avais regardé partout : dans les boîtes à chaussures, dans les chaussures, dans les machines, dans le congélateur, dans les poches (sacs pour les pas Bordelais) plastiques, dans les paniers, sur les étagères derrière les bocaux, un peu sur les étagères de mon Pou, mais là, j'hésitais, j'ai pas confiance, on sait jamais sur quoi on va tomber, dans les cagettes à pommes de terre, à pommes de ciel, à oignons, à kiwis... bref partout...
Et à chaque fois que j'allais dans le garage, je re regardais encore un peu : sous les étagères, dans la poche (sac pour les pas Bordelais) à pain dur pour Claude et Christine (enfin, surtout pour leurs poules), dans le panier de linge sale... PARTOUT !!

Mais hier, c'était pas une journée comme les autres, c'était une putain de bonne journée.
Il faisait super beau, j'ai pu prendre en photo les dernières bidouilles terminées pour les mettre sur Ravelry, j'ai pu ramasser les crottes des nazes, j'ai pu aller regarder mes fèves et les encourager à pousser, j'ai pu ouvrir la porte à Marido vu qu'elle avait des cookies (sans, elle passait pas la porte, spa compliqué...) et j'ai pu faire une machine des affaires des nazes et me dire que j'allais les mettre à sécher dehors, et pas au sèche-linge. Et comme d'hab, en allant au garage, j'en ai profité pour jeter un coup d'oeil partout, déplacer un machin, remettre un bidule... cette fois, je me suis dit que j'avais regardé DANS le congélateur, SOUS le congélateur, DERRIERE A DROITE, mais pas bien DERRIERE A GAUCHE. Alors je sors des trucs, tire, pousse, et là, je crois rêver. Je m'arrête, et je regarde mieux. Han !!! Je crois (mais je suis pas sûre, je me fais pas confiance) que je vois mon porte-monnaie. Un petit écrin PRADA, beige, que Mômon m'avait refilé, y avait certainement des échantillons de produits de beauté avec. Je tends la main : je rêvais pas !!! la forme, la texture !!! MON PORTE-MONNAIE satané bordel !! il était là !!! je l'ai vite ouvert, j'ai vite attrapé le caillou magique, toujours à sa place et cette journée qui était déjà une putain de bonne journée, s'est transformé en une putain de bonne journée où j'ai un peu perdu la raison !!! avec Marido, j'ai réussi à garder une contenance, y avait ses cookies, de toute manière, ça m'a bien occupée (d'ailleurs, Marido, il en reste 4 pour après manger, tu reviens quand tu veux, mais rapidement, d'accord ?), mais une fois Marido partie et mon Pou revenu... argh... c'est dans des situations pareilles que je m'aperçois que mon Pou et les nazes m'aiment, mais m'aiment VRAIMENT !! Tout le monde a dû toucher le caillou magique, le regarder, écouter la chanson du caillou magique, m'entendre dire "on est sauvés !!! on a retrouvé le caillou magique !!! c'est trop génial !!! on a trop de chance !!! merciiiiiii mais merciiiiiiii !!!!" j'ai scandé la chanson du magique : "On a retrou-vé le cailou ma-gique ! On a retrou-vé le cailou ma-gique !" alors tous les airs, ou presque, se prêtent à ces paroles, suffit d'étirer un peu les syllabes, ou de les raccourcir, par exemple, avec Pedro arrive en ville, ça marche, avec l'air de la petite maison dans la prairie, ça marche, avec tous les airs, ça marche si on adapte, c'est VRAIMENT un caillou magique ^^

Bref, voilà les gens, j'ai retrouvé mon caillou magique, je suis contente mais à un point, z'imaginez même pas !! si j'étais catholique, j'irais mettre un cierge, spour dire !! 
Je suis joie et bonheur, je vous aime, z'êtes tous trop cool votre race, je suis sûre que c'est grâce à toutes vos bonnes ondes que mon caillou a préféré rentrer à la maison, alors merci !
Et pour ceux qui ont eu des petits soucis de Newsletter, y a effectivement eu un premier message sur Daydream, le caillou magique et moi, mais qui n'a pas été diffusé, j'ignore bien pourquoi, sans doute parce que j'avais perdu le caillou magique...



Allez les gens, spa tout ça, mais faut qu'je file
;)

Posté par confituralamure à 10:46 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,